Vous êtes ici

Emploi - Travail

Pacte de responsabilité : les déclarations doivent laisser place aux actes

2 janvier 2014 Communiqué

L’UPA se félicite que le président de la République ait entendu certaines de ses demandes, à commencer par la volonté qu’il a affichée lors de ses vœux aux Français, de baisser les charges des entreprises.

Les représentants des entreprises de proximité sont bien évidemment disposés à s’engager en faveur du pacte de responsabilité évoqué par François Hollande.

Mais, face à la situation dégradée de l’économie, compte tenu du nombre d’entreprises qui cessent leur activité (7200 entreprises de proximité ont fermé depuis le 13 novembre dernier), le temps n’est plus au diagnostic, à la création de commissions, au lancement d’assises.

Initiatrice du mouvement des « sacrifiés », l’UPA demande une mesure phare de réduction du coût du travail dès 2014. Le gouvernement ne peut plus se contenter de promettre d’éventuelles réformes fiscales et sociales à partir de 2015 et jusqu’en 2017.

Ne pas agir en 2014 serait suicidaire pour les 1,3 million d’entreprises de l’artisanat et du commerce de proximité.

L’UPA demande donc au gouvernement de répondre dès cette année à l’appel lancé par les chefs d’entreprise de l’artisanat et du commerce de proximité.

 

Télécharger le communiqué :

Contacts presse :

Jean-Côme Delerue - Tél : 01.47.63.31.31 - 06.77.64.40.78 - jcdelerue@upa.fr
Philippe Garrachon - Tél : 01.47.63.31.31 - 06.73.19.57.64 - pgarrachon@upa.fr

Actualités