Vous êtes ici

Formation - Apprentissage

La réforme de la formation professionnelle ne palliera pas les carences de la formation initiale

3 mars 2009 Communiqué
A la suite de l’intervention de Nicolas Sarkozy à Alixan, l’UPA salue la priorité accordée par le président de la République à la formation professionnelle ainsi que sa volonté de transcrire rapidement dans une loi l’accord unanime auquel sont parvenus les partenaires sociaux le 7 janvier dernier.

En effet, par cet accord les partenaires sociaux ont fait en sorte que 700.000 personnes supplémentaires, salariés peu qualifiés et demandeurs d’emploi, bénéficient chaque année d’une formation.

Or, malgré la crise les entreprises artisanales rencontrent toujours des difficultés de recrutement dues à un manque de candidats qualifiés. L’UPA prend acte de la création d’un fonds d’investissement social destiné à financer l’activité partielle et à éviter le licenciement pur et simple. En revanche, ses représentants s’opposent à ce que les entreprises artisanales qui ont très faiblement recours aux licenciements et pour lesquelles le chômage partiel est inadapté, soient mises à contribution pour abonder ce fonds au travers de l’UNEDIC.

En effet, il n’est pas acceptable que certaines grandes industries qui procèdent à des délocalisations, bénéficient pour cela de la solidarité des petites entreprises. Par ailleurs, l’UPA ne conteste pas la nécessité de rationaliser la gestion des fonds destinés à la formation professionnelle évoquée par le président de la République mais rappelle que les besoins de formation des branches professionnelles doivent prévaloir sur une logique strictement comptable.

A défaut, le système de formation professionnelle perdrait tout lien avec les réalités des entreprises et du marché du travail. Pour finir, l’UPA s’étonne que le Chef de l’Etat n’aborde toujours pas la question de la formation initiale.

En effet, le développement de la formation professionnelle continue n’atteindra jamais son but tant que 150.000 jeunes continueront chaque année à quitter le système scolaire sans aucun diplôme ni qualification.

 

Télécharger le communiqué :

Contacts presse :

Jean-Côme Delerue - Tél : 01.47.63.31.31 - 06.77.64.40.78 - jcdelerue@upa.fr
Philippe Garrachon - Tél : 01.47.63.31.31 - 06.73.19.57.64 - pgarrachon@upa.fr

Actualités