Vous êtes ici

Artisanat - Commerce

Interview d'Alain Griset, président de l'U2P, pour la semaine de l'artisanat

27 février 2018 Déclaration
Les entreprises artisanales rayonnent dans les territoires, au plus près des Français. C'est ce lien, cette proximité du quotidien, que nous avons souhaité mettre à l'honneur tout en partageant nos savoir-faire et une philosophie à part entière. Nous voulons permettre aux Français de redécouvrir les métiers et les valeurs de l'artisanat.

Pourquoi une « Semaine nationale de l'artisanat » ?

Les entreprises artisanales rayonnent dans les territoires, au plus près des Français. C'est ce lien, cette proximité du quotidien, que nous avons souhaité mettre à l'honneur tout en partageant nos savoir-faire et une philosophie à part entière. Nous voulons permettre aux Français de redécouvrir les métiers et les valeurs de l'artisanat.

Pendant toute une semaine, la qualité de l'offre artisanale est mise à l'honneur, de même que les débouchés professionnels ouverts par notre secteur où l'emploi ne manque pas et où de nombreux jeunes supplémentaires pourraient s'épanouir !

Les U2P de département et de région ainsi que les Chambres de métiers et de l'artisanat, qui organisent cet événement, souhaitent ainsi promouvoir les produits et services de l'artisanat mais aussi susciter des vocations, qu´il s´agisse de jeunes qui s'interrogent sur leur orientation ou d'entrepreneurs séduits par les métiers de l'artisanat.

En pratique, comment est-ce que cela va se dérouler ?

En tous points du territoire, du 16 au 23 mars, l'artisanat va se laisser découvrir à travers des centaines d'évènements : visites d´entreprises, portes ouvertes de CFA, initiation aux métiers... Toutes les informations figurent sur le site semaine-nationale-artisanat.fr. Où que vous habitiez, vous pourrez trouver un événement à proximité.

En outre, nous développons depuis quelques années l'opération « artisan d'un jour », qui consiste à faire découvrir une entreprise artisanale à un élu politique ou à une personnalité locale. L'objectif est de révéler au grand jour toutes les facettes de la vie d'une entreprise artisanale, ses savoir-faire, ses effectifs (conjoint, salariés, apprentis), ses succès mais aussi parfois ses difficultés et les mesures attendues pour y remédier.

Quel message adressez-vous aux pouvoirs publics à l'occasion de cette Semaine de l'artisanat ?

L'U2P représente 2,3 millions d'entreprises des secteurs de l'artisanat, mais aussi du commerce de proximité et des professions libérales. L'une de nos principales missions est de faire en sorte que les politiques publiques soient adaptées à ces entreprises et non pas, comme souvent, destinées à une minorité de grandes entreprises.

Formation, emploi non délocalisable, innovation, transmission, art de vivre « à la française », développement durable.., les atouts des entreprises artisanales sont considérables… Et notre message aux pouvoirs publics est simple : la diminution du chômage, la cohésion sociale et le développement harmonieux des territoires se jouent plus que jamais à l'échelle locale, dans nos entreprises.

Les grands chantiers ouverts par le gouvernement actuel sont l'occasion de relever ces défis. Les ordonnances travail sont allées dans le bon sens, et la réforme de l'apprentissage prend largement en compte les propositions de l'U2P. Je vais rencontrer plusieurs élus politiques à l'occasion de l'opération « artisan d'un jour », je les inviterai à bien comprendre les priorités des entreprises artisanales notamment dans  le cadre du projet de loi sur la croissance et la transformation des entreprises que Bruno Le Maire présentera bientôt.

Une chose est sûre, la sympathie et la confiance des Français à l'égard de l'artisanat ne se démentent pas depuis 20 ans que nous menons des études. Cela doit nous renforcer dans notre dialogue avec les pouvoirs publics.

Actualités