Vous êtes ici

Économie - Environnement

Il faut plus d'exonérations de charges patronales

5 octobre 2009 Communiqué
Les nouvelles mesures annoncées le 5 octobre par le président de la République sont de nature à consolider les fonds propres des entreprises et à accélérer leur développement dès l’issue de la crise ; elles visent essentiellement les « grosses » PME.

L’UPA approuve ce nouveau plan mais rappelle que la majorité des entreprises, celles qui emploient jusqu’à 20 salariés, sont d’abord confrontées à des difficultés de trésorerie.

C’est pourquoi les banques doivent être rappelées à leur devoir d’accompagnement des entreprises et incitées à consentir plus massivement qu’aujourd’hui des facilités de trésorerie. Par ailleurs, le président de la République a entendu la demande de l’UPA visant à prolonger au-delà du 31 décembre 2009 l’exonération de charges patronales dans les entreprises de moins de dix salariés pour tout nouvel emploi rémunéré entre 1 et 1,6 SMIC.

Les 500.000 embauches réalisées grâce à cette mesure mise en place il y a moins d’un an, prouvent d’une part que les petites entreprises demeurent créatrices d’emploi en dépit de la crise, et d’autre part que la baisse des charges sociales demeure le meilleur levier pour favoriser l’embauche.

L’UPA salue donc cette décision mais demande à nouveau que les exonérations de charges s’appliquent pour tout nouvel emploi jusqu’à 2,2 SMIC.

 

Télécharger le communiqué :

Contacts presse :

Jean-Côme Delerue - Tél : 01.47.63.31.31 - 06.77.64.40.78 - jcdelerue@upa.fr
Philippe Garrachon - Tél : 01.47.63.31.31 - 06.73.19.57.64 - pgarrachon@upa.fr

Actualités