Vous êtes ici

Économie - Environnement

Fusion des Banques Populaires et des Caisses d'épargne : la priorité doit revenir au financement de l'économie de proximité.

23 février 2009 Communiqué
Le Groupe Banque Populaire constitue la banque de référence des artisans : en effet, un artisan sur trois est client, ce qui en fait l’un des leaders sur ce marché.

De leur côté, les Caisses d’Epargne sont également très investies sur le marché des professionnels et des artisans en particulier.

Aussi, au moment où les deux institutions vont fusionner, il est fondamental que le nouvel ensemble maintienne ses relations privilégiées avec l’artisanat et les petites entreprises qui contribuent particulièrement au dynamisme de notre pays. Plus que jamais, la croissance française dépend pour l’essentiel du tissu de ces petites entreprises, de leur capacité à investir et à innover.

L’UPA rappelle ainsi que l’artisanat regroupe 920 000 entreprises et 2,6 millions de salariés soit 13% de la population active et reste l’un des derniers secteurs encore créateur d’emplois. La crise financière actuelle démontre qu’un système abandonné à la financiarisation des échanges et à la spéculation, est voué à la faillite et qu’il est impératif et urgent de redonner toute sa place à l’économie de proximité.

Les établissements bancaires doivent répondre aux besoins des petites entreprises en matière de trésorerie, de développement ou encore de création-reprise d’activité.

L’UPA appelle donc le nouveau Groupe constitué des Banques Populaires et des Caisses d’Epargne à soutenir son cœur de métier : l’accompagnement de l’artisanat et des petites entreprises.

 

Télécharger le communiqué :

Contacts presse :

Jean-Côme Delerue - Tél : 01.47.63.31.31 - 06.77.64.40.78 - jcdelerue@upa.fr
Philippe Garrachon - Tél : 01.47.63.31.31 - 06.73.19.57.64 - pgarrachon@upa.fr

Actualités