Accompagner les entreprises de proximité dans leur transition numérique | U2P

Vous êtes ici

Accompagner les entreprises de proximité dans leur transition numérique

1 décembre 2017 Actualité

Le président de l’U2P a rencontré en novembre le secrétaire d’État chargé du numérique, Mounir Mahjoubi, pour évoquer le défi de la transformation numérique des entreprises de proximité.

Qu’il s’agisse de réduire leurs coûts, de simplifier leurs démarches administratives quotidiennes, d’attirer et de fidéliser davantage de clients ou d’améliorer et de diversifier leur offre, le numérique recèle d’innombrables opportunités que l’U2P entend les aider à saisir.

Cela passe en premier lieu par l’information et la promotion de ces outils auprès des artisans, commerçants et professionnels libéraux. Un effort qui doit notamment permettre aux moins aguerris de se hisser au niveau des exigences réglementaires et de sécurité numérique.

Plusieurs mesures doivent accompagner ce mouvement qui reste encore hors de portée pour de trop nombreuses entreprises de proximité, notamment via des avantages fiscaux accordés aux entreprises engagées dans la transformation numérique :

- Exonérer de charges sociales et fiscales les bénéfices réinvestis dans l'entreprise, en incluant l'investissement immatériel ;
- Rendre possible la constitution d'une provision pour investissement, y compris immatériel, sur 5 ans.

Outre ces aspects propres aux entreprises de proximité, il est crucial d’accélérer la couverture de l’ensemble du territoire en très haut débit et de clarifier sans état d’âme la situation de certaines plateformes numériques qui abritent trop souvent une économie mal encadrée, à la fois source de concurrence déloyale, d’échappatoires fiscales et de risques accrus pour les consommateurs.

Le mot d'Alain Griset, président de l'U2P

« Les entreprises de proximité, fidèles à leur ADN entrepreneurial et innovant, se sont mobilisées pour s'emparer des atouts de la transition numérique mais le soutien des pouvoirs publics reste indispensable pour assurer aux 2,3 millions d’entreprises artisanales, commerciales et libérales une concurrence loyale et équitable. Gisement d’opportunités, le numérique doit être un outil au service de la vitalité économique des entreprises de proximité et des territoires. »