Vous êtes ici

Dialogue Social - CPRIA

8e réunion nationale des CPRIA : pérenniser et amplifier le dialogue social dans l’artisanat

2 décembre 2019 Communiqué
Mises en place en 2010, les Commissions paritaires régionales interprofessionnelles de l’artisanat (CPRIA) sont des instances de dialogue qui réunissent au niveau territorial les représentants des employeurs et des salariés de l’artisanat.

Les membres des CPRIA se sont retrouvés au niveau national le 28 novembre, pour leur journée annuelle en présence des représentants nationaux des partenaires sociaux de l’artisanat : l’U2P côté employeurs, la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC, la CGT, et la CGT-FO côté salariés.

Cette journée a notamment été l’occasion de vérifier la pertinence du dispositif PROXIMEO, lancé en avril 2019, qui vise à renforcer l’attractivité des entreprises artisanales et à fidéliser les salariés de ce secteur. En effet, cette plateforme permet aux salariés et aux chefs d’entreprise de bénéficier gratuitement de plus de 20.000 offres avantageuses (loisirs, voyages, sports, culture, équipement de la maison…). L’objectif a donc été fixé de mieux faire connaître le dispositif afin de multiplier le nombre de bénéficiaires.

Un autre atelier était consacré aux liens qui pourraient se développer à l’avenir entre les CPRIA et les OPCO qui couvrent les branches professionnelles de l’artisanat, en particulier les représentations régionales de l’OPCO EP (opérateur de compétences des entreprises de proximité),  cet opérateur ayant vocation à faciliter le recours à la formation des publics susceptibles de travailler dans l’artisanat et donc de contribuer à réduire les difficultés de recrutement rencontrées par les entreprises du secteur. 

Les participants ont par ailleurs échangé sur leurs expériences respectives en matière de prévention des conflits entre employeurs et salariés des entreprises artisanales. Prenant appui sur plusieurs expériences développées dans les territoires, ils ont souligné la nécessité de généraliser cette mission de prévention, tout en rappelant que l’objectif n’est pas de gérer les conflits déjà déclarés mais bien de les prévenir.

En outre, le Président de l’U2P Alain Griset a rappelé les menaces qui pèsent sur l’avenir du dialogue social dans l’artisanat dont le financement est gravement remis en cause par un blocage initié par les représentants des grandes entreprises du bâtiment. En réponse les partenaires sociaux de l’artisanat ont réaffirmé leur volonté de rétablir et de pérenniser le financement du dialogue social dans l’artisanat.

Actualités