Vous êtes ici

Artisanat - Commerce

2018 marquée par un ralentissement de la croissance en fin d’année

8 février 2019 Communiqué
Avec une hausse de 1,5% du chiffre d’affaires* par rapport à 2017, l’année 2018 demeure, dans son ensemble, une année relativement favorable pour l’activité des 2,8 millions d’artisans, de commerçants et de professionnels libéraux représentés par l’U2P. Toutefois le climat social depuis la mi-novembre et le tassement du niveau de consommation des ménages ont fortement pénalisé en fin d’année un grand nombre de secteurs, en particulier celui du commerce. Les professionnels craignent d’ailleurs que ces difficultés ne se poursuivent au premier trimestre 2019.

Si 2018 est marquée par une légère croissance, de fortes disparités sont à noter entre les différents secteurs d’activités.

Ainsi, le secteur de l’artisanat reste dynamique (+2%) porté notamment par le dynamisme du secteur du bâtiment (+5%), des travaux publics (+2%) et, dans une moindre mesure, par l’artisanat de fabrication (+0,5%). En revanche, l’artisanat de services et surtout l’artisanat de l’alimentation ont enregistré des baisses notables, notamment au dernier trimestre : -2,5% pour le secteur de l’alimentation, alors que le recul annuel est de 1,5%.

Plus fortement impacté que les autres par le contexte actuel, le commerce de proximité / hôtels-cafés-restaurants (HCR) a nettement régressé surtout en fin d’année : -2,5% au quatrième trimestre et -1% sur l’ensemble de l’année 2018. Les secteurs connaissent néanmoins des évolutions différenciées.

Les professions libérales réalisent, pour leur part, de bonnes performances après une légère baisse en milieu d’année, avec une hausse de 1% du chiffre d’affaires en 2018. Ce regain d’activité bénéficie aux professionnels du droit (+2%), aux professionnels des techniques et du cadre de vie (+1,5%), notamment pour les activités comptables, et aux professionnels de santé (1%).

Au-delà de ce bilan dressé pour l’année 2018, l’enquête de conjoncture met en lumière un climat teinté de pessimisme s’agissant des projections du premier trimestre 2019. Ce sont ainsi près de 19 % d’entreprises représentées par l’U2P qui s’attendent à une baisse significative de leur chiffre d’affaires pour les trois prochains mois. Un pessimisme nettement plus marqué au sein des professionnels du commerce alimentaire de proximité-HCR.

Pour Alain Griset, président de l’U2P : « Si l’année 2018 est globalement positive pour les entreprises de proximité, l’activité s’est sensiblement réduite en fin d’année, faisant craindre aux chefs d’entreprise un premier trimestre 2019 difficile. Dans ce contexte d’incertitudes, nous allons poursuivre nos actions pour lever les contraintes qui entravent l’exercice de nos métiers (fiscalité étouffante, pression administrative, réglementation complexe et changeante…), pour donner un cadre favorable à l’essor de l’économie de proximité et pour porter ensemble nos propositions et notre ambition pour nos entreprises. »

* Toutes ces données sont issues d’une enquête réalisée en janvier 2019 par l’Institut I+C auprès d’un panel de 6 200 entreprises, largement représentatif des secteurs de l’artisanat, du commerce de proximité et des professionnels libérales.

Contacts presse

Jean-Côme Delerue - Tél : 01 47 63 31 31 - 06 77 64 40 78 -  jcdelerue@u2p-france.fr
Oscar Dassetto - Tél : 01 47 63 31 31 - 06 73 19 57 64 -  odassetto@u2p-france.fr

Actualités