Vous êtes ici

Dialogue Social - CPRIA

L’U2P, 1ère organisation patronale en nombre d’entreprises

26 avril 2017 Communiqué

Bien que l’U2P soit l’organisation patronale française qui rassemble le plus grand nombre d’entreprises adhérentes, son poids est sous-évalué dans la mesure de la représentativité présentée aujourd'hui par la Direction Générale du Travail.

Les résultats présentés aujourd’hui par la Direction Générale du Travail concernant la représentativité patronale révèlent deux choses.

D’abord l’U2P est incontestablement l’organisation patronale française qui rassemble le plus grand nombre d’entreprises adhérentes, soit 36% du total, confirmant ainsi son statut de première force patronale française en nombre d’entreprises.

Ce résultat conforte la détermination fondatrice de l’U2P dans la défense des entreprises artisanales, commerciales et libérales, qui aujourd’hui ne sont pas suffisamment prises en compte dans les grandes orientations économiques et sociales.

En parallèle et contre toute logique le poids de l’U2P est sous-évalué  dans la gouvernance des organismes paritaires. Le système de mesure de l’audience des organisations patronales privilégie en effet les effectifs salariés par rapport au nombre d’entreprises.

L’U2P dénonce cette situation inéquitable qui minore la voix des entreprises de proximité.

Il est particulièrement regrettable que la loi du 5 mars 2014 qui fondait la représentativité sur le nombre d’entreprises adhérentes n’ait pas été appliquée et que le gouvernement ait accepté de la modifier sous la pression des deux autres organisations patronales qui, bien qu’ayant moins d’adhérents que l’U2P, entendaient continuer à imposer leur primat.

Pour autant, l’U2P entend aborder de manière constructive les prochains rendez-vous avec les gouvernants, les parlementaires et les partenaires sociaux.

Les politiques publiques devront contribuer au développement des entreprises de proximité, dans le respect des femmes et des hommes qui s’investissent au quotidien dans l’entrepreneuriat.  

Au-delà l’U2P souhaite que les trois organisations patronales travaillent dans le respect mutuel et dans une logique de complémentarité, afin d’établir un environnement économique, fiscal et social favorable au développement de l’ensemble des entreprises françaises.

En conclusion, le président de l’U2P a déclaré : « Les résultats de la mesure de la représentativité patronale, bien qu’ils privilégient les organisations réunissant le plus grand nombre de salariés, contribuent à une meilleure reconnaissance du poids de nos entreprises dans l’économie française. Plus que jamais nous devons imposer la voix de l’U2P pour convaincre les pouvoirs publics de bâtir des lois et réglementations adaptées aux entreprises de proximité. »

Actualités