Vous êtes ici

Les professions libérales

Une profession libérale désigne toute profession exercée, sur la base de qualifications appropriées, sous sa propre responsabilité et de façon professionnellement indépendante, en offrant des services intellectuels et conceptuels dans l'intérêt du client et du public. Si l’existence des professions libérales dont la pratique implique un exercice indépendant de tout pouvoir  remonte à l’antiquité, il a fallu attendre 2012 pour que leur définition ne soit officiellement arrêtée dans un texte de loi français.

Les professions libérales les plus connues sont celles qui sont réglementées. Elles sont régies par des conditions de diplôme, d’inscription, de règles d’exercice et déontologiques. La plupart sont organisées en ordres professionnels, dont la mission est de veiller au respect de ces règles, et de prendre, le cas échéant, des sanctions disciplinaires.

Parmi ces activités réglementées, on distingue :

  • Les professions de la santé : chirurgien-dentiste, diététicien, directeur de laboratoire d’analyses médicales, ergothérapeute, infirmier, masseur kinésithérapeute rééducateur, médecin, orthophoniste, orthoptiste, pharmacien, podologue, psychomotricien, sage-femme, vétérinaire.
  • Les professions du droit : administrateur judiciaire et mandataire judiciaire à la liquidation des entreprises, avocat, avocat au Conseil d’État et à la Cour de Cassation, avoué, commissaire-priseur judiciaire, greffier de tribunal de commerce, huissier de justice, notaire.
  • Les professions des techniques et du cadre de vie : agent général d’assurances, architecte, commissaire aux comptes, conseil en propriété industrielle, conseiller en investissements financiers, expert-comptable, expert foncier, agricole et forestier, géomètre expert.

Les professions libérales recouvrent également d’autres activités non réglementées. Elles sont nombreuses et se caractérisent par un grand dynamisme en termes de création d’entreprises, ces dernières années. Elles s’inscrivent parfois dans un cadre pluriactif, en étant exercées en parallèle d’une activité salariée :

  • Professions artistiques : architecte d’intérieur, conservateur restaurateur…
  • Professions du cadre de vie : expert judiciaire en environnement…
  • Professions de la formation : formateur (formation continue)...
  • Professions des études et du conseil : consultant, conseil pour les affaires et la gestion, conseil en systèmes informatiques et réalisation de logiciels, interprète-conférencier…