Vous êtes ici

Formation - Apprentissage

Apprentissage : le rapport de Sylvie Brunet soumis au Gouvernement

2 février 2018 Actualité

À l’issue de la concertation menée par les différents acteurs de l’apprentissage — partenaires sociaux, régions, chambres consulaires… — la synthèse établie par Sylvie Brunet, présidente de la consultation, a été remis au Gouvernement.

L’U2P se félicite que ce rapport soit le reflet fidèle des discussions menées et des réflexions engagées avec un objectif clair : rendre cette formation plus attractive auprès des jeunes et inciter les entreprises à accroître leur effort de formation par l’apprentissage. Une ambition d’autant plus décisive que cette formation offre aux apprentis une voie d’excellence vers l’emploi dans un contexte de chômage de masse, et soutient le développement des entreprises de proximité en développant des compétences qui se raréfient.

Dès la publication du rapport, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a annoncé d’emblée retenir quatre propositions, dont les trois premières avaient été sollicitées par l’U2P, parmi les 44 détaillées dans la synthèse. La première porte sur une meilleure information des jeunes apprentis sur les débouchés, les salaires et le taux d’obtention des diplômes préparés. La deuxième vise à rendre possible le démarrage de l’apprentissage toute l’année, en s’émancipant du calendrier scolaire. Ensuite, la ministre a souligné sa volonté de mieux valoriser et préparer les tuteurs et maîtres d’apprentissage. Enfin, dernière proposition retenue : garantir le financement pour tout jeune et toute entreprise souhaitant signer un contrat d’apprentissage.

L’U2P entend par ailleurs soutenir plusieurs propositions figurant dans le rapport, tel qu’un accompagnement dédié pour préparer chaque jeune à son entrée dans le monde professionnel ou une rémunération avant tout calculée en fonction du niveau de diplôme préparé.

 

Actualités